Le Café : La matière première à suivre absolument en 2019

Le Café : La matière première à suivre absolument en 2019

Après avoir touché un point bas à 86$, c’est-à-dire le plus bas depuis octobre 2004, le café rebondit clairement de 20%. Sur fond de rachat de positions vendeuses, de récoltes moins bonnes que prévues et de prévisions météorologiques très sensibles au Brésil comme des pluies abondantes, le changement de tendance tend à se confirmer sur cette matière première.

Le prix ayant subi une telle baisse cela a eu pour conséquence de décourager des producteurs de café partout autour du monde.  A tel point qu’un sommet autour de cette question été fait au Kenya en Mars dernier. Les producteurs de café veulent eux aussi créer un groupe qui permettra de réguler au niveau mondial le prix à l’image de ce que fait l’OPEP avec le Pétrole. Le prochain sommet aura lieu au Brésil en Juillet 2019.

Des chiffres sur les productions annoncent une baisse conséquente au Brésil qui est le 1er producteur au monde, du au climat et au cycle biologique du café.  L’Ethiopie 1 er producteur africain voit sa production atteindre un record mais les autorités de régulation vont devoir régler le problème de qualité de ce dernier.

Au Kenya la récolte sera à son plus bas niveau depuis 55 ans dû à la sécheresse et au prix qui dé-intéresse les producteurs.

Quant au Vietnam premier producteur Asiatique, ils auraient vendu 95% de la production 2018/2019 et garderaient les 5 % restant en attendant un prix plus acceptable.

Bien que la production mondiale atteigne des records le potentiel sur le café est plus que jamais à prendre en compte. Les facteurs déterminant dans les mois et années à venir sont :

le changement climatique qui va affecter les productions partout dans le monde avec des pluies abondantes, des sécheresses et autres évènements ponctuels. Certains scientifiques pensent même qu’à horizon 2050 le café pourrait être un bien quasiment impossible à produire

–  les prix sur le marché étant trop bas des caféiculteurs n’arrivent même plus à couvrir leur cout de production, étant donné que sur cette matière première ce sont principalement des familles qui produisent, certaines arrêtent la production et se tournent vers d’autres productions plus rentables.

Des prévisions de grande hausse de la consommation en Asie et notamment en Afrique promettent un avenir mouvementé sur les marchés du café.

 

 

Florian Lefort

Florian Lefort est responsable du site OMAL. Optimum Market Analysis Luxembourg est une société de services et d’aide à différents corps de métier. Nous sommes spécialisés dans l’aide à la gestion de patrimoine avec du suivie de valeurs spécifiques et suivie de portefeuilles. Un reporting et des analyses sur différents sujet sont produits sur demande et de manière personnalisé. Notre équipe passionnée permet de regrouper de nombreuses compétences qui vont du marché des devises (FOREX) avec des analyses techniques très complètes faites en vidéos tous les jours, des Crypto-monnaies avec pour l’instant un site regroupant les informations clés du moment (Cryptagora.lu) mais aussi de la consolidation de comptes en banque et de patrimoine (Family Office).

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire